• 1983-1987

    Pendant cette période, j'ai un peu développé mon gout personnel. Fan notoire de Cure au collège, je commencais aussi à découvrir tous les trésors de la new wave. Grosse émotions un soir d'été sous la tente au camping quand j'entends pour la première fois "Atmosphere" de Joy Division, c'était un moment assez magique chargé d'émotions. Toujours pendant cette période de camping en Bretagne, Deux mecs nous prennent en stop, mon pote et moi, dans une Visa couleur café crème du plus bel effet mais avec les sisters of mercy à fond la caisse..."I hear the sound of a big machine", c'était assez puissant. Voyage scolaire en angleterre (Exceter) toujours avec le même pote; on rencontre une super nana style bien New wave dans le Ferry (St Malo-Portsmouth). Ca l'a fait délirer qu'on écoute ces trucs là à notre âge, on partage des casettes de Lloyd cole and the commotions... Philou et moi on tombe aussi sec amoureux de cette meuf, Anny. A Exceter, j'ai à peine le temps d'acheter le CD "Tinderbox" de Siouxsie and the Banshees que je me fais voler mon fric dans une salle de jeu, galère...Je découvre New Order avec "dreams never end" chez un autre pote (chez qui on fait semblant de faire de la musique avec des cartons et des ceintres pour la batterie, un balai pour la basse et une raquette de tennis pour la guitare. On singe "Killing an arab" de Cure. On commence à parler de Noisy Pop avec la découverte de Jesus and Mary chain, on se bastonne pour savoir qui achète "darklands" et qui achète "Barbed wire kisses". Je prends à dépit la compil. Au dos de la copie K7 de "Darklands", les woodentops. Je tombe aussi sur l'album "Green" de REM.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :