• Les indiens

    Aprés la découverte de ces deux mamelles nourriciéres qu'étaient le "London Calling" et le "3 imaginary boys", mon imaginaire, aprés avoir été ravi par le film "yellow submarine", a été frappé par Siouxsie and the banshees lors d'un repas chez des amis de mes parents. Imcompréhension mais tolérance des parents devant la mine extasiée du poupom les yeux captivés par la grande pétresse new wave (merci les Enfants du rock). Pendant le même période, rejet complet de la voix de Johnny Rotten des sex pistols, mais énorme kifs pour Dexys midnight runners et leur northen soul matinée de punk, souvenir également de Lena Lovitch. Dans les Français, Dutronc, Gainsbourg, starshooter et Couture tenaient le haut du pavé. j'avoue partiellement honteux avoir adoré Renaud (en gros jusqu'à "Putain de camion").Je me proménais dans la collection de disque du grand frêre, extrémement ecclectique...souvenirs mélés de Police, Scorpions (avec cette pochette où un homme étire un chewing gum sur la poitrine d'une blonde dénudée), Marley, Third world ("96°"), Ultravox, Neil young,... Mon frêre me laissait un libre accés à tout sans jamais me forcé... Il aimait beaucoup les trucs allemands (Nina Hagen, Klaus Nomi), et ayant sa période baba cool certains trucs comme François Béranger, Ange, Dick Annegard, Higelin (ca m'a fait bizarre de réentende "Bruxelles" repris par Bashung) etc...Mon cousin Alain en Bretagne lui m'en remet une couche sur Les U2, Police et autres téléphone.

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Novembre 2006 à 16:28
    Figures toi
    que mon frère aussi me laisser parcourir ses vinyles tranquillou. J'en retire comme souvenir musicaux, ninan hagen (que j'ai vu en concert à l'époque), les policiers, les floyd, bob marley, starshooter, telephone etc..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :